Médecins - Infirmiers(ières) - Kinésithérapeutes - Podologues - Dentistes - Pharmaciens - Orthophonistes - Psychologues - Pédicures - Gynécologues - Ambulanciers - Dieteticiennes
Présentation Nos atouts Prestations Démarche Ethique Actualités Références Contact
Regroupons
les professionnels de santé
Une Maison de Santé
pour la commune
Ensemble, élus
et institutionnels de santé
Le regroupement des professionnels, dans les zones déficitaires, devient une priorité que l’Etat a décidé de faciliter dans le cadre de mesures phares. Mais du projet à sa réalisation, la démarche pluridisciplinaire s’avère souvent complexe. L’intérêt d’un partenaire accompagnateur du projet de santé, ce qui est le métier d’Optipole Santé, n’est plus à démontrer.
De la délégation d’études à la conception de la Maison De Santé, les équipes d’Optipole vont accélérer l’avancement des procédures, faciliter l’aboutissement en apportant une garantie de bonne fin ; tout en offrant le choix face aux diverses solutions possibles : projet public ou projet privé / co-construction ou solution immobilière / acquisition ou location. Ce travail de coopération afin de formaliser un cahier des charges, base de l’engagement des acteurs, intégrera l’ensemble des disciplines pour construire une organisation nouvelle privilégiant formation et information.
L’idée d’un regroupement pluriprofessionnel est souvent portée par un professionnel de santé qui souhaite constituer une nouvelle offre de soins ; le préalable à cette démarche tient dans la bonne définition d’un territoire constitué des principales communes où est domiciliciée la patientèle des futurs intervenants. Cette étude va exiger un diagnostic précis et une mesure des enjeux.
Il s’agit là d’une ingénierie dans le management de projet afin d’étudier les différents besoins de santé sur le bassin de vie et ainsi bien dimensionner la future Maison De Santé ; ce qui veut dire taille de la structure et communication des objectifs du projet de soins. Sans oublier d’apporter des réponses aux objectifs techniques, fonctionnels, architecturaux, économiques et financiers. L’importance des tâches et le nombre de réunions à organiser justifie un intervenant extérieur qui va intervenir sur le territoire et conseiller équitablement.
La loi HPST privilégie désormais une nouvelle organisation territoriale des soins de premier recours. Les collectivités locales et l’Agence Régionale de Santé sont mobilisées ensemble par une approche différente des soins dans les zones déficitaires ; ces acteurs de la cohésion et de la protection sociale sont des interlocuteurs privilégiés d’Optipole Santé dans l’objectif de « travailler ensemble ».
Les Maires, les représentants des Communautés de communes, les Conseillers généraux savent que la pratique médicale est appelée à évoluer et que les Maisons De Santé vont de mieux en mieux répondre à la mutation des systèmes ambulatoires. Les services de l’Etat et l’Assurance maladie s’intéressent de très près à ces nouvelles structures afin d’améliorer l’accessibilité et la qualité des soins pour les populations concernées. La structure Optipole, offrant trois niveaux d’interventions, se situe parfaitement à ce point de rencontre d’acteurs de différents horizons ayant un objectif commun : préparer l’avenir en respectant les critères de chacun ; la signature de sa démarche en est la preuve : ensemble, c’est mieux. Et cet ensemble est à construire pas à pas avec professionnalisme.
"   Une Maison de Santé, c'est vital pour la cité "